Descente de rivière en pirogue et kayak

Descente de rivière en pirogue et kayak. (Nous consulter pour les tarifs et les saisons) :

3 principaux fleuves du sud ouest malgache attirent notre attention depuis des années : L’Onilahy, Le Mangoky et La Tsiribihina. Ce sont des fleuves qui descendent des Hauts Plateaux à près de 400kms de la côte ouest ; sinueux, larges, peu profonds, sans gros débit, ni rapides, accessibles à tous pour manier la pagaie. Au choix : pirogues traditionnelles ou kayaks plus modernes. Notre staff de guides-piroguiers- porteurs-cuisiniers s’occupe de la logistique bivouac puisqu’il n’y a pas d’hôtels (ou très peu) sur les parcours et l’approche se fait toujours en 4×4.

-Tsiribihina : Déjà prévu dans le circuit Menabe, ces trois jours sont un moyen idéal pour rejoindre la côte ouest en douceur. Idéal également pour enchaîner sur la visite des Tsingys de Bemaraha : Bivouacs, cascades, piroguiers chanteurs, lémuriens et crocodiles agrémenteront ce parcours à la fois pittoresque et classique.

-Mangoky : Circuit aventure en boucle de 9 jours au départ de Tuléar. Certainement le plus sauvage et le plus long des fleuves du sud ouest. Accès difficile en 4×4 après une petite visite du Parc National de L’Isalo et c’est parti pour rejoindre Beroroha l’embarcadère. Quatre  jours de navigation s’en suivent pour rejoindre Ambiky et il sera temps de rallier la côte pour un repos bien mérité. Pas beaucoup d’habitants dans la région ; en revanche la nature est omniprésente : baobabs qui se jettent dans le fleuve, chauve souris géantes, lémuriens, caméléons et toujours des crocodiles. Extension possible de 4 jours sur le Massif du Makay juste avant d’embarquer.

-Onilahy : Circuit de 7 jours sur ce petit fleuve méconnu mais tout aussi riche. Pour les plus courageux aussi car il fait très chaud. Quatre jours effectifs de descente au départ de Tongobory pour rejoindre Saint Augustin l’embouchure en passant par Ifanato et la Région des 7 Lacs. Région qui vient d’être classée réserve naturelle pour ses richesses en faune et en flore. Bivouacs dans les villages de pêcheur ou villages de distillateurs d’alcool local. Cette la descente la plus atypique si l’on veut aller au contact des populations locales. Arrivée sur Saint Augustin le cinquième jour pour changer de pirogue, une pirogue à voile cette fois là pour visiter les alentours, Anakao, Sarodrano et rejoindre Tuléar.